GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES (GMR)

POUR SE SITUER : LA GMR AU QUÉBEC

Au Québec, la Loi sur la qualité de l’environnement (LQE) vise à faire « avancer le Québec de façon responsable au bénéfice de tous ». Elle est appliquée conformément aux principes de la Loi sur le développement durable (LDD). Le but : un développement économique respectueux de la qualité de vie des citoyens.

Dans cette visée, le Québec a lancé en 2011 sa Politique québécoise de gestion des matières résiduelles (PQGMR) et son Plan d’action 2011-2015.

La PQGMR veut encourager :

  • des comportements plus respectueux de l’environnement;
  • de meilleures pratiques de consommation et de gestion des matières résiduelles (GMR).

Pour ce faire, la LQE exige que chaque MRC élabore un Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) pour son propre territoire et en assure le suivi. Le PGMR doit être révisé tous les cinq ans.

À QUOI SERT UN PGMR ?


Le PGMR est un document servant à planifier les services, les installations, les diverses collectes, les programmes ainsi que les ressources humaines, matérielles et financières nécessaires à la GMR. Ces matières sont produites par tous les secteurs sur un territoire donné :

  • le secteur résidentiel,
  • le secteur des industries, commerces et institutions (ICI),
  • et le secteur de la construction, de la rénovation et de la démolition (CRD).

LE PGMR DE LA MRC DE LA RIVIÈRE-DU-NORD


Vous pouvez consulter le PGMR 2016-2020 de la MRC de La Rivière-du-Nord ou sa version abrégée et simplifiée, laquelle contient également les réalisations de 2016. Cette dernière est produite à l’intention de la population des municipalités de la MRC dans le but de l’informer de l’avancement des actions prévues au PGMR. Une nouvelle version est publiée chaque année durant la Semaine québécoise de réduction des déchets (SQRD).

La MRC et le comité technique en GMR, formé de professionnels de chacune des municipalités, assurent le suivi de la mise en oeuvre du PGMR.

PGMR – Réalisations 2018

LES MATIÈRES RÉSIDUELLES VISÉES PAR LE PGMR :


  • Papier, carton, verre, métal, plastique
  • Résidus verts (feuilles, branches, gazon, sapin de Noël)
  • Résidus alimentaires (restes de table, fruits et légumes, café, etc.)
  • Boues municipales et industrielles
  • Véhicules hors d’usage
  • Textiles
  • Résidus domestiques dangereux (huiles, peintures, appareils électroniques, colle, etc.)
  • Encombrants (meubles, électroménagers, lavabos, baignoires, etc.)
  • Résidus industriels
  • Béton, brique, asphalte
  • Bois, bardeaux d’asphalte, gypse
  • Résidus de la transformation du bois
  • Résidus ultimes (qu’on ne peut recycler d’aucune façon)

DDRDN, VOUS CONNAISSEZ ?


DDRDN pour Développement Durable Rivière du Nord : un organisme sans but lucratif mandaté pour gérer les écocentres de Prévost, de Saint-Hippolyte, de Saint-Jérôme et de Sainte-Sophie. Son rôle? Récupérer les matières en vue de leur réemploi, de leur recyclage ou de leur valorisation.

LA GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES


La MRC est responsable de la planification régionale de la GMR. Son rôle vise à faciliter la mise en commun des décisions régionales et des pratiques dans le but de favoriser une gestion concertée. Le PGMR 2016-2020 de la MRC est entré en vigueur en septembre 2016 et sera révisé en 2020, conformément à la LQE.

Les municipalités et villes constituantes prennent en charge les collectes de matières résiduelles sur leur territoire respectif. Voici des liens pour en apprendre davantage sur la GMR dans votre municipalité.